miroirs-la Norvège
La Norvège fête en 2005 ses 100 ans. Le pays a acquis son indépendance de la Suède en 1905.
La Norvège était associée à la Suède depuis 1814, date à laquelle le Danemark, vaincu par Napoléon 1er, avait dû abandonner une grande partie de son royaume nordique.
L'indépendance s'est faite dans la douceur, sans combats, même si la guerre a été évitée de justesse.
L'autre combat actuel de la Norvège est la baisse de la natalité, et sa population devrait très rapidement se mettre à baisser, dans les années qui viennent.


L'Indicateur de Développement Humain, ou I.D.H. classe la Norvège comme le pays le plus développé du monde.

La Norvège est parfois surnommée " pays du soleil de minuit " en raison de sa situation septentrionale : une partie du pays se trouve en effet au nord du cercle polaire arctique, où le soleil ne se couche jamais en été et ne se lève jamais en hiver.
Les côtes norvégiennes, d'une longueur de plus de 83 000 kilomètres, sont ponctuées de fjords et d'une multitude de petites îles. Sur toute sa longueur, la Norvège borde l'océan Atlantique ainsi que trois autres étendues d'eau : la mer du Nord au sud-ouest, la mer de Norvège à l'ouest et la mer de Barents au nord-est.

Le climat norvégien est raisonnablement tempéré, en particulier sur le littoral grâce à la chaleur amenée par le Gulf Stream. Les conditions climatiques à l'intérieur des terres, en revanche, peuvent se révéler plus rudes, et le nord du pays connaît un climat subarctique.

L'économie norvégienne est un bastion prospère du capitalisme à la sociale, offrant une combinaison réussie entre la liberté des marchés et l'intervention de l'État. Le gouvernement, par le biais de grandes entreprises publiques, contrôle quelques domaines particulièrement stratégiques, comme le secteur pétrolier.
Mais une vague de privatisations a débuté en 2000, lorsque l'État a vendu un tiers de l'entreprise Statoil, qu'il contrôlait jusqu'alors dans sa totalité.
Le pays regorge de ressources naturelles (pétrole, hydroélectricité, poissons, forêts, minéraux…) et sa prospérité est très dépendante des revenus générés par l'exploitation du pétrole : ce dernier représentait en 1999, avec le gaz, 35% des exportations du pays. Seules l'Arabie saoudite et la Russie, en proportion, exportent davantage que la Norvège, laquelle ne fait pas partie de l'OPEP.
La croissance économique a atteint en 2000 un pic de 2,7%, à comparer avec le maigre 0,8% de 1999. Néanmoins elle retomba à 1,3% en 2001.

Malgré un niveau de vie comptant parmi les plus élevés au monde, les Norvégiens s'inquiètent à propos des deux prochaines décennies, lorsque leurs réserves de gaz et de pétrole commenceront à s'épuiser.
C'est pourquoi le pays engrange, depuis déjà plusieurs années, une partie des revenus générés par le pétrole dans le " fonds pétrolier de Norvège ". Le capital ainsi obtenu est investi à l'étranger : à la fin 2004, il était estimé à plus de 158 milliards de dollars.

Le royaume de Norvège (de Nordhrvegr, ou " chemin du Nord ") est un pays d'Europe du nord situé à l'extrémité de la péninsule scandinave. Il possède à l'est des frontières communes avec la Suède, la Finlande et la Russie.
Le pays, peuplé d'environ 4 500 000 habitants, a pour capitale Oslo.
La langue officielle est le norvégien, et la monnaie est la couronne norvégienne (NOK).

La superficie du pays est de 324 220 km², dont 307 860 km² de terre et 16 360 km² d'eau.
La Norvège exerce en outre sa souveraineté sur l'archipel de Svalbard, l'île de Jan Mayen et l'île Bouvet.
Le relief du pays, fait de montagnes et de glaciers, est très accidenté. Le sommet le plus élevé est le mont Galdhøpiggen, d'une altitude de 2 469 mètres.
La Norvège compte environ 4 500 000 habitants, chiffre en augmentation de 0,4% par an.
D'un point de vue ethnique, la plupart des Norvégiens sont d'origine germanique, à l'exception de la minorité lapone du nord du pays.
La norvège est passé sous le seuil de renouvellement de sa population (2,1 enfants par femme) en 1975.
L'immigration, ces dernières années, a assuré plus de la moitié de la croissance démographique.

Au 1er janvier 2003, 7,3% de la population était d'origine immigrée.
Parmi les immigrants, les nationalités les plus représentées sont les Suédois, les Danois et les Pakistanais. Population et organisation de l'espace


L'ECONOMIE
Ressources.
La mer fournit aussi une partie importante des ressources énergétiques, pétrole et gaz naturel extraits des fonds de la mer de Norvège, où, en avant de Bergen, Narvik, Tromsø, ont été reconnues d'importantes réserves.

Les gisements en exploitation à la limite des eaux territoriales britanniques sont ceux d'Ekofisk , de Statfjord , ainsi que le gisement de gaz de Frigg . D'autres sont exploités près de Bergen, commencent à l'être ou vont l'être plus au nord encore, au-devant de Trondheim et au large de Hammerfest .

En 1998,le pays a produit 157 millions de tonnes de pétrole et 45milliards de mètres cubes de gaz. Il ne consomme que 0,3 % de cette production ; le reste, qui est exporté (50 % des exportations), fournit d'importantes quantités de devises réemployées pour la gestion du territoire et pour l'aide aux régions isolées et défavorisées (du Nord, notamment).
La Norvège est le deuxième exportateur mondial de pétrole.


Pêche et agriculture.
La Norvège, pays maritime, est le dixième producteur mondial de poissons (3,15 millions de tonnes en 1998). La pêche est pratiquée à la fois le long des côtes norvégiennes et dans les autres mers du globe.
À la pêche de la morue et du hareng, traditionnelle dans l'archipel des Lofoten-Vesterålen, s'ajoute celle du capelan, qui alimente des fabriques de farine de poissons.
Les ports de pêche se situent principalement au nord du pays, à Tromsø et à Hammerfest, où est implantée une usine de poisson surgelé. Les élevages de poissons (saumon) se multiplient.

L'agriculture, essentiellement présente dans le sud du pays, est secondaire dans à son économie. Avoine et orge sont fournis en petite quantité. L'élevage, bovin et, surtout, ovin (plus de 2,5 millions de têtes), est une activité traditionnelle, longtemps fondée sur la transhumance pratiquée sur les hauts plateaux, oufjells .
Ceux-ci, de plus en plus délaissés, acquièrent le statut de parcs nationaux.


Tourisme.
La Norvège attire les touristes : tourisme sportif, surtout depuis qu'elle a organisé les jeux Olympiques d'hiver en 1992, et même tourisme estival, grâce aux croisières par l'" express côtier ".


L'HISTOIRE
LES VIKINGS
La Norvège connaît ses premiers peuplements à la fin de l'ère glaciaire, il y a 10 000 ans. Vivant de la chasse et de la cueillette,ces premiers colons suivent le recul des glaciers vers le nord, à la poursuite des troupeaux de rennes migratoires.
La Norvège fait son entrée dans l'histoire à l'époque des Vikings, qui s'ouvre par le pillage, en 793, du monastère de Lindisfarne, en Angleterre par des pirates nordiques. Les Vikings lancent leurs expéditions maritimes en Europe et établissent en chemin des colonies de peuplement.

Le chef viking Harald Fairhaid unifie la Norvège vers 900. Un siècle plus tard, le roi Olav Ier introduit le christianisme. Grands navigateurs, les Vikings sont les premiers à traverser l'océan Atlantique.
Erik le Rouge, le fils d'un Norvégien exilé en Islande, colonise le Groenland en 982. Son fils, Leif Eriksson, serait le premier Européen à avoir exploré la côte nord-américaine.

L'âge des Vikings s'achève en 1066, avec la défaite du roi de Norvège Harald Hardrada lors de la bataille de Stamford Bridge, en Angleterre Olso devient un centre de pouvoir au XIIIe siècle.
La peste noire, qui décime le pays en 1349, arrête son essor. En 1380, la Norvège est réunie au Danemark. Cette union dure 400 ans. La Norvège passe aux mains de la Suède en 1814, mais elle se rebelle en adoptant sa propre Constitution. Son combat pour l'indépendance tourne court devant une invasion suédoise.
Les Norvégiens se voient accorder le droit de conserver leur Constitution, mais sont forcés d'accepter le souverain suédois.
La résistance nationale finit par l'emporter et la Norvège acquiert son indépendance en 1905. Les Norvégiens optent alors pour la monarchie et choisissent le prince Charles de Danemark comme souverain. Celui-ci prend le titre de Håkon VII.

PENDANT LA GUERRE
La Norvège reste neutre pendant les deux conflits mondiaux, mais elle est occupée par les nazis en 1940. Le roi Håkon organise un gouvernement en exil et place la plus grande partie de l'énorme flotte marchande norvégienne sous le contrôle des Alliés.
Le mouvement de résistance norvégien combat vigoureusement les nazis qui ripostent, lors de leur retraite, par la destruction systématique des villes et des villages dans le Nord du pays. La famille royale regagne la Norvège après la guerre.

LE PRESENT
En 1960, la Norvège rejoint l'Association européenne de libre-échange.
Soucieuse de conserver son agriculture et sa pêche fondées sur la petite entreprise, elle ne tisse pas de liens plus étroits avec l'Europe.
La découverte de pétrole et de gaz naturel dans la mer du Nord lui apporte la prospérité dans les années 70.
Depuis, le niveau de vie de la Norvège est l'un des plus élevés du monde.

La Norvège a posé sa candidature pour rejoindre l'Union européenne (UE), mais la décision doit être auparavant ratifiée par un référendum national.
Lors du référendum de 1994, le non l'avait emporté.
L'adhésion de la Norvège à l'UE fait l'objet d'un débat passionné dans le pays, mais l'opposition ne désarme toujours pas.



Haut de la page-[menu précédent]