miroirs-découverte des Iles Galapalos
Cliquez ici pour découvrir le Journal Mosaïque de ce mois


les Iles-faune et flore-le voyage-l'archipel-Darwin

Galápagos îles : Archipel volcanique de l'océan Pacifique, situé à un millier de kilomètres des côtes de l'Équateur.
Découvert en 1535 par l'Espagnol Tomás de Berlanga, exploré par les Britanniques, l'archipiélago de Colón (nom officiel des Galápagos) a été rattachéà l'Équateur en 1832. C'est là, qu'en 1835, Darwin recueillit des observations qui lui inspirèrent ensuite sa théorie de la sélection naturelle des espèces.

Les Iles
Formant une province (7 812 km2, 10 000 hab.) de la république de l'Équateur, il comprend treize îles principales et une quarantaine d'îlots. L'île Isabela est la plus grande et la plus haute (1 690 m). Bien qu'elles soient situées sous l'équateur, les îles Galápagos sont soumises à un climat semi-aride, au moins jusqu'à 500 m d'altitude, influencé par le courant froid de Humboldt. Au-delà de 500 m, les brumes et brouillards sont très fréquents et favorisent le développement d'une végétation dense, basse, piquetée d'arbres. L'archipel a conservé une faune très ancienne (iguanes, tortues géantes).

Treize grandes îles, dix-sept petites îles et une multitude d’îlots constituent l’archipel de Colón ou des Galápagos, province de l’Équateur qui est situé à 1 000 kilomètres environ des côtes de l’Amérique du Sud. L’ensemble, d’origine volcanique, couvre à peine 7 812 kilomètres carrés et doit son originalité à ses paysages ainsi qu’à une végétation et à une faune qu’un isolement total a protégées jusqu’à une période récente.
Le courant froid de Humboldt, qui touche l’archipel après avoir longé les côtes péruviennes et effleuré la péninsule de Santa Elena, est en partie responsable du climat, relativement frais et sec à cette latitude équatoriale. Une végétation steppique domine dans la plupart des îles, sauf sur les versants mieux orientés, couverts d’une forêt claire de type tropical à nuance sèche.

Faune et flore
Ces îles abritent une faune endémique, composée de tortues de terre et de mer géantes , les galápagos , qui ont donné leur nom à l’archipel, d’iguanes innombrables et de grande taille, d’otaries , d’oiseaux et de petits animaux très divers qui ont vécu à l’abri dans ces îles éloignées des continents (c’est à partir d’observations menées dans l’archipel en 1835 que Darwin conçut sa théorie de l’évolution). Les eaux, très poissonneuses, font vivre quelques pêcheurs, mais la tranquillité de l’archipel a été rompue par le tourisme. Un parc national y a par conséquent été créé qui impose un quota de touristes (70 000 en 1992). De gros chalutiers, en provenance de Manta et des États-Unis, viennent également troubler les eaux à la recherche des bancs de thons. La station biologique Darwin, près de Puerto Ayora, dans l’île de Santa Cruz, est chargée d’étudier et de protéger un milieu fragile, unique au monde, qui a été gravement menacé par un gigantesque incendie en 1994.

Les Galápagos sont pratiquement désertes, car les tentatives de colonisation mises en œuvre au cours du XXe siècle n’ont pas réussi. Moins de 10 000 habitants (1992) sont regroupés dans les îles les plus grandes. Certains pratiquent un peu d’élevage bovin et caprin destiné à la consommation nationale et un peu d’agriculture vivrière associée à la pêche. D’autres sont des
migrants venus du continent et occupant des emplois liés au tourisme: personnel hôtelier, commerçants, artisans et vendeurs ambulants; malgré les précautions prises, leurs activités constituent une menace pour le milieu naturel.

Le voyage
L’île San Cristobal abrite le siège des autorités provinciales installées dans le chef-lieu, Puerto Baquerizo Moreno (3 000 hab. en 1992); un aéroport y a été construit en 1986. L’île Isabela, la plus grande de l’archipel, est un centre de pêche et recèle de petites mines de sel et de soufre.
Le meilleur moyen de visiter l'archipel étant sans conteste la croisière.
Cinq îles ont une surface qui excède 500 km2. Ce sont les îles Isabela, Santa Cruz, Fernandina, San Salvador et San Cristobal. Les autres sont nettement plus petites et sont ainsi dénommées : Santa Maria, Marchena, Espanola, Pinta, Baltra, Santa Fé, Pinson, Genovesa, Rabida, Seymour, Wolf, Tortuga, Bartolomé et Darwin.

La capitale est Puerto Baquerizo sur l'île San Cristobal. C'est sur cette île (en anglais Chatam) que le naturaliste anglais, Charles Darwin, mit pour la première fois les pieds en 1835. Il explora les îles et rassembla les éléments pour écrire un livre révolutionnaire : " De l'origine des espèces par voie de sélection naturelle".

Le climat des îles Galapagos est assez surprenant, bien que situées sous l'Equateur, la température n'y est que modérément élevée et les précipitations y sont rares.
Les eaux froides, charriées par le courant de Humbolt, sont particulièrement oxygénées, donc riches en plancton, ce qui crée un milieu très favorable au développement d'une abondante vie marine.
De même, le courant de Humbolt est responsable de l'aridité de l'archipel.


Quelques cultures tropicales (canne, café, ananas) complètent les ressources de la pêche et du tourisme. Aujourd'hui, quelque 40 000 touristes visitent l'archipel chaque année, ce qui représente trois fois plus que le maximum recommandé dans les années 1970. Classé " patrimoine naturel mondial " par l'UNESCO, ce laboratoire naturel de l'évolution est en outre menacé par la concurrence des 250 espèces animales et végétales qui ont été introduites par l'homme depuis trois siècles.

L'archipel des Galapagos
La flore
Les plantes les plus remarquables sont les cactus et les figuiers de Barbarie. On trouve également, suivant les régions, de maigres buissons épineux, des sesuvium, des fougères, le Palo Santo, les Pega-Pega, etc...
La faune
De tous les animaux des Galapagos, les iguanes sont ceux qui éveillent le plus la curiosité des visiteurs. Ils sont de deux sortes selon qu'ils vivent dans l'eau ou sur la terre. L'iguane marin, dont l'aspect évoque un monstre de la préhistoire a le dos surmonté d'une crête dentelée et il est armé de puissantes griffes. L'iguane terrestre, de couleur jaunâtre, a une apparence plus massive que celle de l'iguane marin. Il est essentiellement végétarien.

Les tortues, il en existe de plusieurs espèces, certaines ont de pattes massives et écailleuses, elles peuvent peser jusqu'à 250 kilos. C'est à elles que l'archipel doit son nom " Galapagos ".
Les reptiles sont représentés par des petits lézards et par des serpents inoffensifs. La couleur des lézards varie d'une île à l'autre, ceux de l'île Espanola ont la gorge orangée.
Albatros, cormorans, frégates, pélicans, hérons verts, flamants roses, pinsons jaunes, fous à pattes bleues et autres oiseaux aux noms pittoresques font des Galapagos un véritable paradis pour les amoureux de la nature.
Il y verront aussi des phoques, des requins blancs, des crabes, des langoustes, des oursins et 289 variétés de poissons de toutes tailles et de toutes couleurs.
Enfin ils pourront admirer sur les roches des manchots à plumage blanc et noir.




Haut de la page-[menu précédent]




NOMBRE DE VISITEURS ACTUELLEMENT
EN VISITE CE JOUR SUR MOSAIQUE