miroirs-découverte de l'Everest
Cliquez ici pour découvrir le Journal Mosaïque de ce mois



Chomolunga-au fil des expéditions-le mont Everest-la population

Sagarmatha... ou Chomolungma en tibétain (Déesse mère du monde)

D'abord nommée Peak XV, cette montagne fut rebaptisée Mount Everest en l'honneur du chef du Service géodésique de l'Empire britannique des Indes, après que l'on eut découvert en 1856, qu'il s'agissait du plus haut sommet de la terre.

Elle apparaissait déjà sur une carte du Tibet datant de 1733 sous le nom de Tschoumou Lancma.

Les Népalais l'appellent Sagarmatha et les Tibétains Chomolungma, la déesse mère de la terre.
Quatre glaciers géants glissent sur ses flancs: les glaciers du Khumbu et du Kangchung s'étirent respectivement sur 18 km et 14 km, tandis que ceux du Rongphu, principal et oriental, mesurent respectivement 13 km et 10 km.


VUE PANORAMIQUE DE l'EVEREST EN CLIQUANT ICI





Au fil des expéditions
Plus haute montagne du monde... immanquablement nouveau défi pour l'homme. La première expédition fut entreprise par les Anglais dès 1921. Expédition de reconnaissance, elle permit d'explorer le côté tibétain et de faire un premier relevé topographique de la montagne.
En 1922, une expédition prit la route du sommet. George H. Leigh Mallory atteignit 8170 m sans masque d'oxygène. Lors de cette expédition, plusieurs Sherpa trouvèrent la mort dans une avalanche.

En 1924, une autre expédition se mit en branle au printemps. Il faisait très froid sur la montagne et tous ceux qui tentèrent de se rendre au sommet durent rebrousser chemin. Edward Felix Norton atteignit tout de même l'altitude de 8572 m. Le 8 juin, Mallory et Andrew Irvine tentèrent le sommet à leur tour. L'espace d'un instant, un coéquipier resté plus bas verra à travers une percée dans le brouillard, deux points sur un champ de neige au-dessous de l'arête conduisant au sommet. Puis plus rien. On les chercha pendant plusieurs jours, mais aucune trace de Mallory et d'Irvine... onzième et douzième victimes de la montagne.

De nouvelles expéditions furent mises sur pied en 1933, 1935, 1936 et 1938 mais en vain. La Chine ayant annexé le Tibet, l'accès par le nord était désormais fermé.La face népalaise de l'Everest sera alors explorée par les alpinistes afin de découvrir une nouvelle voie conduisant au sommet. Ça n'allait pas être facile car dès après l'emplacement où allait être établit le camp de base, la cascade de glace du Khumbu, la plus effrayante chute de séracs du monde, se dressait au travers du passage obligé vers le sommet.
En 1952, les Suisses ont tenté de rejoindre le sommet par la face népalaise... sans succès.
Une équipe britannique dirigée par le colonel John Hunt se mit en route le 10 mars 1953. Cette équipe comprenait 13 alpinistes, plus de 30 porteurs d'altitude et plus de 300 coolies. Neuf camps ont été érigés le long du parcours sur la montagne. Edmound Hillary, un Néo-zélandais, et le Sherpa Tenzing Norgay atteignirent le sommet le 29 mai à 11h30.
Depuis, les expéditions pour atteindre le sommet du monde se sont succédées à un rythme effréné. Des alpinistes amateurs avec beaucoup d'endurance... et surtout beaucoup d'argent, ont même tenté le sommet en se joignant à des équipes conduites par des professionnels de la montagne qui organisent des ascensions commerciales. Certains ont réussi mais d'autres y ont laissé leur vie.


le mont Everest
Montagne de l'Himalaya, située à la frontière du Népal et du Tibet, point culminant du monde (8 846 m).
Appelée Chomolungma en tibétain, elle porte en Occident le nom du géodésien sir George Everest (1790-1866), qui, réalisant la triangulation des Indes britanniques, a découvert en 1841 le point culminant du globe.
Pic de calcaire, l'Everest présente trois faces englacées, délimitées par des arêtes vives ; les eaux de ses glaciers alimentent le Brahmapoutre et le Gange.
Après que le gouvernement tibétain a autorisé les premières ascensions en 1920, sept expéditions britanniques ont entrepris la conquête du versant tibétain entre 1921 et 1938. À moins que le sommet n'ait été atteint dès 1924 par les Britanniques George Mallory et Andrew Irvine, dont on n'a jamais retrouvé aucune trace, la conquête de l'Himalaya revient à l'alpiniste néo-zélandais Edmund Hillary et au sherpa Tensing Norgay, qui sont parvenus au sommet le 29 mai 1953. De nombreuses cordées, de diverses nationalités, ont gravi depuis lors " le toit du monde ", laissant derrière elles de volumineux détritus que l'on tente aujourd'hui de faire disparaître.



LA POPULATION


L’ensemble des pays himalayens et transhimalayens était, en 1983, peuplé de plus de 20 millions d’individus qui se répartissent entre la République indienne (9 millions), le Pakistan (1,2 million), le Népal (10,7 millions), le Bhoutan (700 000?), le Tibet. La zone cishimalayenne au-dessous de 2 000 m est généralement la plus peuplée, le maximum de peuplement se situant entre 1 000 et 2 000 m d’altitude. La population est, en revanche, très clairsemée dans le Grand Himalaya et la zone transhimalayenne. Sauf dans l’Himalaya de l’Assam, les sols cultivables sont partout occupés et le surpeuplement est un problème grave pour lequel l’émigration apparaît actuellement comme l’unique solution.
Les paysans himalayens vivent, en général, dans des villages, exploitant des terres arables de fonds de vallées ou des versants aménagés en terrasses. Cependant, une forme ancienne d’habitat dispersé prévaut dans certaines régions du Népal et au Sikkim. Le cloisonnement topographique est peu favorable à la vie urbaine: celle-ci n’a pris un développement important que dans certaines capitales traditionnelles, Srinagar (531 094 hab. en 1981) au Cachemire, Katmandu (235 160 hab. en 1981) au Népal, et dans des stations d’altitude créées par les Britanniques, telles Simla dans la région de la Satlej et Darjiling au Bengale.
Du point de vue culturel, le monde himalayen se partage entre plusieurs grandes aires, qui peuvent s’imbriquer localement (notamment au Népal, avec le bouddhisme et l’hindouisme).




Haut de la page-[menu précédent]







NOMBRE DE VISITEURS ACTUELLEMENT
EN VISITE CE JOUR SUR MOSAIQUE