miroirs-Cuba
Cliquez ici pour découvrir le Journal Mosaïque de ce mois
VISITEZ CUBA !

Des plages de rêve
Cuba recèle des plages dont la réputation n'est plus à faire. Sur la côte nord de l'île, celle de Varadero étale ses kilomètres de sable blanc et ses eaux aux nuances enchanteresses.
Un paysage digne des plus belles cartes postales qu'apprécient particulièrement les touristes internationaux. Plus à l'est, le paradisiaque Cayo Coco attire lui aussi les foules. Cet îlot que la main de l'homme a relié à la terre par une route traversant les eaux offre son lot de plages aux allures d'éden. Pour trouver davantage d'authenticité, sans doute faut il se rendre du côté sud de l'île, face à la mer des Caraïbes.
Seulement accessible en bateau ou en avion, l'îlot Cayo Largo propose près de 20 kilomètres de plage et relativement peu d'hôtels. Plus sauvage, il offre le luxe d'une baignade dans les eaux cubaine en toute tranquillité.

Une nature authentique
"Jamais je ne vis chose plus belle !" s'exclama Christophe Colomb au XVème siècle, racontant sa découverte de Cuba.
Et il est vrai que, outre de splendides côtes, l'île offre un large panel de paysages. Forêts tropicales, terres plus arides où poussent quelques cactus, mangroves grouillantes de vie. L'un des exemples les plus probants de la richesse de la nature cubaine est la Sierra del Rosario. Située à 65 kilomètres à l'ouest de La Havane, à l'intérieur des terres, celle-ci abrite une flore et une faune intéressantes, avec notamment plusieurs espèces de reptiles et d'oiseaux. En 1985, ce massif montagneux a d'ailleurs été déclaré Réserve de la biosphère par l'Unesco.
Il est également réputé pour ses cascades, rivières et piscines naturelles. Mais pour avoir une vue d'ensemble de la diversité des paysages, il faut se rendre à l'est de l'île dans la Sierra Maestra qui culmine à 1974 mètres d'altitude.

Une architecture coloniale
L'île de Cuba offre une architecture unique qui s'est édifiée au cours des siècles. La Vieille ville de La Havane ainsi que Trinidad en témoignent parfaitement. Elles ont été classées au Patrimoine Mondial de l'Unesco, respectivement en 1982 et 1988.
Dans le centre ancien de La Havane se côtoient monuments baroques et néoclassiques. Les rues se composent d'une alternance de magnifiques demeures coloniales et des bâtisses délabrées. De son côté, Trinidad, sans doute l'une des plus belles villes coloniales de l'île, recèle des bâtiments datant en majorité des XVIIIème et XIXème siècles qu'elle a héritée de sa prospère époque de l'industrie sucrière.

La joie de vivre
Malgré les restrictions quotidiennes auxquelles doivent faire face les cubains, ces derniers affichent une perpétuelle joie de vivre. Ils attachent une grande importance à la musique, qui fait partie de leur quotidien. Un verre de rhum, un air de salsa et la fête s'improvise. Rythmée et entrainante, leur musique tire ses lointaines origines des influences africaine et européenne. Les danses qui s'y sont associées (salsa, rumba, boléro, cha-cha-cha…) sont une incitation à la bonne humeur. Au mois de juillet, pour prendre la température d'une véritable fête cubaine, il faut se rendre au carnaval de Santiago, à l'est de l'île, et se laisser entrainer par les rythmes endiablés d'une envoutante salsa.

S'envoler pour Cuba
Air France assure un vol quotidien entre Paris et La Havane (comptez 10 heures de vol). Airlib et AOM desservent également la destination. Enfin, Iberia propose des tarifs attractifs, mais avec escale à Madrid. Le prix du billet aller-retour oscille entre 500 et 1000 €. Si vous ne parlez pas Espagnol, partir à l'aventure avec un vol sec ne serait sans doute pas très inspiré. Mieux vaut dans ce cas opter pour un séjour tout compris quitte à faire quelques escapades en solo.
Une atmosphère magique
De belles américaines comme on n'en voit que dans les films, une architecture coloniale splendide, les murs colorés, la musique à chaque coin de rue, les cigares, les fresques révolutionnaires, les plages paradisiaques...

Vous trouverez bien à Cuba cette atmosphère magique et surannée de nos images d'Epinal.
Mais pour le voyageur, la plus belle aventure est humaine.

Entre Castro et embargo, entre régime autoritaire et privations, on n'en revient pas de découvrir cette joyeuse exubérance cubaine et surtout de recevoir un tel accueil.
La météo
Les températures sont agréables toute l'année. Prévoyez des vêtements d'été et un pull pour les nuits à la saison "fraîche", période qui s'étend de novembre à avril.
C'est la plus propice au tourisme, l'air est alors moins humide et la chaleur plus supportable.
Durant la saison des pluies, les températures grimpent et l'atmosphère est moite. Mais pas de quoi décourager les amateurs de plage : l'eau est à 29°C.





Haut de la page-[menu précédent]



NOMBRE DE VISITEURS ACTUELLEMENT
EN VISITE CE JOUR SUR MOSAIQUE