miroirs-les personnes âgées
Cliquez ici pour découvrir le Journal Mosaïque de ce mois

L'entrée dans la "vieillesse" est en général fixée pour des raisons conventionnelles à 60 ou 65 ans. Selon la définition donnée par le dictionnaire le vieillissement est "l'augmentation dans la population totale de la proportion des personnes âgées résultant de l'allongement de l'espérance de vie et de la baisse de la natalité."

Vieillissement général de la population
La part des personnes de plus de 60 ans est passée de 18,1 % en 1962 à 21, % en 1999, et ce phénomène va s'accélérer à partir de 2006 avec l'arrivée des générations d'après guerre, et atteindre 27,3 % en 2020, et 32.8 en 2035.
En Ile de Frane 16.6 % de la population a plus de 60 ans, 7.6 % à Evry, et 17.6 % à Ris Orangis.

Des générations différentes, avec des particularités et des modes de vie vont entrer, ou entrent dans les limites des 60 ans tous les 10 ans.
-Génération des enfants de la Libération (né entre 1925 et 1935),
-Génération de la guerre d'Algérie (1935-1945),
-Génération de Mai 1968 (1945-1955),
-Génération de la crise (1955-1965).

Les situations et les évolutions sont différentes selon l'âge et le sexe.
Les femmes sont plus nombreuses que les hommes, 67 % des 80-84 ans sont des femmes, l'espérance de vie est plus importante (entre 2000 et 2050 l'effectif des personnes de plus de 75 ans va tripler). Les inégalités d'espérance de vie persistent (17,1 ans pour un maneuvre après 60 ans, 22,3 ans pour un ingénieur), et tendent à s'accroître. De nouveaux phénomènes apparaissent, l'exposition au tress par exemple, y compris dans une même profession (enseignant qui travaille en ZEP par exemple).

Le revenu des retraités
Le niveau de vie des retraités serait légèrement supérieur aujourd'hui à celui des actifs en incluant les revenus du patrimoine qui représentent 25 % des ressources, contre 10 % pour les actifs. Les chiffres recouvrent des disparités considérables. Le revenu des personnes de + de 80 ans est de 150 euros moindre que celui des personnes de + de 60 ans. Le 1/4 des veuves ne touchent qu'une pension misérable de pension.
De plus les revenus des retraités aident très souvent les adultes et les jeunes à s'insérer face au chômage, au surendettement ou pour payer les études.
L'INSEE chiffre à 6 % des revenus des plus de 60 ans (12 % après 80 ans) l'aide financière apportée aux descendants. La solidarité des retraités s'affirme aussi sous d'autres formes (garde des enfants, bricolage, travaux divers...).

L'image dévalorisée du vieillissement
Le vieillissement entraîne dit on une charge financière croissante. Les "vieux" ne cotisent pas, ne travaillent pas, et occasionnent plus de la moitié des dépenses de la santé, ce qui laisserait supposer un "gaspillage".
C'est oublier bien vite que ces personnes âgées après avoir créées les richesses, construits notre société, défendues les libertés démocratiques et sociales continuent aujourd'hui encore, et toujours à rendre des services productifs liés aux activités familiales, "sociales", culturelles et associatives.
Cest oublier qu'elles ont payé pendant leur vie professionnelle, par leurs cotisations, la retraite des générations précédentes, dans le cadre du système par répartion. Les actifs d'aujourd'hui seront les retraités de demain. Les retraités continuent au financement de l'assurance maladie et la prétendue "surconsommation" est tout simplement liée à une santé qui se dégrade pendant les dernières années de sa vie.
Voir également dossier sur les Etablissements de personnes âgées


documents utilisés : rapport du Conseil économique du 23/05/2001, INSEE, Mairie d'Evry.







Haut de la page-[menu précédent]






NOMBRE DE VISITEURS ACTUELLEMENT
EN VISITE CE JOUR SUR E-MOSAIQUE